Le Grand Paris Express

Le projet « Grand Paris Express » est un projet de nouvelles infrastructures type métro automatique, à construire d’ici l’horizon 2030. Il concerne 6 lignes, 2 prolongements (lignes 11 et 14), et 4 lignes nouvelles numérotées de 15 à 18.

En détail:

  • La ligne 11 actuelle, prolongée dans un premier temps à Rosny-Bois Perrier en correspondance avec le RER E, doit être à nouveau prolongée jusqu’à la gare RER de Noisy-Champs à horizon 2025
  • La ligne 14 actuelle, doit être prolongée au nord jusqu’à Mairie de St-Ouen (horizon 2017) puis jusqu’à St-Denis-Pleyel (horizon 2023). Elle doit être également prolongée au sud jusqu’à Villejuif-Institut Gustave Roussy (IGR) (horizon 2023) puis jusqu’à l’aéroport d’Orly (horizon 2027)
  • Une nouvelle ligne 15 construite en rocade autour de Paris (Noisy-Champs – Champigny-Centre – Villejuif-IGR – Pont de Sèvres – Nanterre – La Défense – St-Denis-Pleyel – -doit être mise en service par tronçons sur la décennie 2020-2030
  • Une nouvelle ligne 16 St Denis-Pleyel – Le Bourget RER – Noisy-Champs, à mettre en service à l’horizon 2023
  • Une nouvelle ligne 17 ayant un tronc commun avec la précédente St Denis-Pleyel – Le Bourget RER – Aéroport Charles de Gaulle – Le Mesnil-Amelot, mise en service par étapes entre 2025 et 2030
  • Une nouvelle ligne 18 Aéroport d’Orly – Massy-Palaiseau – Plateau de Saclay – St Quentin en Yvelines – Satory – Versailles-Chantiers. Son premier tronçon d’Antony à St-Aubin est prévu horizon 2023, le prolongement à Orly 4 ans plus tard, celui à Versailles 3 ans encore plus tard.

2 lignes complémentaires Versailles-Chantiers – Rueil – Nanterre et St-Denis-Pleyel – Colombes – Nanterre sont projetées au-delà de 2030.

Plan Grand Paris Express octobre 2017 – source Société du Grand Paris

 

Parmi ces lignes, 2 concernent plus spécifiquement notre secteur:

  • la ligne 15, ligne de métro à grand gabarit (proche du gabarit RER) dotée de trains de plus de 100 m de long et entièrement souterraine,  reliera un certain nombre de gares RER et Transilien et de stations de métro situées dans la proche banlieue de Paris pour constituer une ligne quasi-circulaire située entre périphérique et A 86. Les 2 points d’accès qui nous intéressent sont:
    • Pont de Sèvres: la station se situera sous le quai Georges Gorse (rive droite de la Seine, donc côté Boulogne, au sud du pont de Sèvres). Elle sera reliée par un ensemble de souterrains à la station de la ligne 9 située sous le rond-point du Pont de Sèvres et à la gare routière. Dans l’état actuel des choses, la station sera rejointe par les liaisons bus qui empruntent la RN 118
    • Châtillon-Montrouge: la station se situera au nord des voies du TGV Atlantique et de la ligne 13, en partie sur l’emprise de la gare routière actuelle. La station pourra être rejointe en empruntant le tramway T6 puis en traversant le couloir de la station de métro (puisque le terminus du tramway se situe au sud des voies)
  • la ligne 18 s’apparente davantage à un métro léger (sur l’exemple de la navette Orlyval) et aura pour vocation de former une 2e rocade dans le sud et l’ouest de l’agglomération. Elle desservira l’aéroport d’Orly, les gares de Massy, 3 gares sur le plateau de Saclay, 1 gare à St-Quentin-en-Yvelines (à proximité du Technocentre Renault et du golf national) et 1 à Satory pour terminer à Versailles-Chantiers. La principale gare qui nous intéresserait serait:
    • Massy-Palaiseau: on se trouve de là à 3 gares de l’aéroport d’Orly

C’est la Société du Grand Paris (SGP) qui est chargée de la conception et la maîtrise d’ouvrage de la très grande partie de ce nouveau réseau.

Suite à différentes étapes de tractations entre l’Etat et la Société du Grand Paris d’une part, la Région Île-de-France et le Syndicat des Transports d’Ile de France (STIF) d’autre part, il a été convenu que les projets contenus dans le Plan de Mobilisation Régional pour les Transports, élaboré ces dernières années, par la Région, seraient financés en parallèle des lignes nouvelles: il s’agit ici de remettre à niveau le réseau existant et de le compléter. C’est de cet accord qu’est né le Nouveau Grand Paris, annoncé par le Premier Ministre en mars 2013. Ce projet comprend donc les lignes nouvelles évoquées précédemment, mais aussi un certain nombre d’améliorations / extensions / modifications des réseaux existants.

Pour en savoir plus sur:

 

Image d’entête: perspective de la gare Pont de Sèvres. Source SGP, Jean-Marie Duthilleul

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *