Dédommagements suite aux grèves SNCF: un rapide point

Transports en Commun

Dédommagements suite aux grèves SNCF: un rapide point

L’impact des mouvements sociaux du printemps sur les usagers des lignes Transilien SNCF avait été tel que des mesures de compensation avaient été mises en place au début de l’été. Suite à plusieurs demandes reçues en particulier ces derniers jours, voici un point « aussi précis que possible ».

Qui était concerné ?

Les personnes éligibles au dédommagement étaient les personnes

  • disposant d’un abonnement valide de type Navigo annuel, Navigo mois ou Imagine R
  • domiciliées ou ayant leur lieu de travail ou leur lieu d’études dans une commune desservie par une gare RER ou train à l’exception des gares parisiennes, de celles de l’est de la ligne A et de celles du sud de la ligne B

 

Quel était le processus ?

Aucune procédure de dédommagement n’étant automatique, chaque personne concernée devait déposer une demande sur un site dédié, ouvert par Transilien SNCF le 19 juin dernier (en fait le 18…) et ce jusqu’au 22 juillet. Chaque demande faisait l’objet d’une réponse automatique, acceptation ou refus.

L’acceptation ouvrait droit à un dédommagement correspondant à la moitié de chacun des 2 mois d’abonnement. Ce dédommagement était versé:

  • par virement sur le compte sur lequel les prélèvements automatiques sont faits, si l’abonnement est payé de cette façon
  • par lettre-chèque envoyée par courrier postal sinon

En cas de refus, il était possible de déposer une réclamation, et ce avant le 22 août:

  • si votre commune de domicile n’était pas éligible, mais si vous travaillez ou étudiez dans une commune éligible, il était alors possible de réclamer en joignant un certificat de l’employeur ou de scolarité
  • si votre commune de domicile n’était pas connue (cas des passes Navigo Découverte), en joignant un justificatif de domicile

Que la demande soit acceptée ou refusée, vous deviez recevoir un message à la fin de votre démarche sur le site ainsi que, si votre adresse mail renseignée était correcte, un mail vous donnant:

  • un numéro de demande: 2018_Z_001_…….
  • l’état de votre demande, acceptée ou rejetée
  • en cas de rejet, le motif de rejet ainsi que, éventuellement, une possibilité de compléter votre demande avec les documents nécessaires

Si votre demande était acceptée, le message précisait que vous deviez recevoir votre indemnisation sous 2 mois. Dans la pratique, la grande majorité des indemnisations ont été effectuées dans un délai d’environ 3 jours…

Depuis un certain nombre de jours, le site de l’opération donne l’information suivante

La campagne de dédommagement SNCF TRANSILIEN est clôturée. 

Toutes les réclamations ont été traitées. Les derniers virements et envois de lettres chèques se poursuivent jusqu’à septembre (délai de remise en poste).

Pour plus d’informations, vous pouvez revenir à l’article précédent:
http://mobilite.horizonemployeur.fr/2018/06/20/dedommagements-sncf-04-05-2018/ 

 

On a parlé d’un dédommagement complémentaire…

Ile-de-France Mobilités a en effet pris l’initiative de compléter le dédommagement de certains abonnés d’une indemnisation complémentaire d’un montant fixe de 25 EUR sur ses propres deniers.

Les abonnés concernés sont ceux des lignes qui ont été les plus touchées par le mouvement social, soit ceux des lignes:

  • D pour ses branches Sud via Corbeil
  • E pour sa branche vers Chelles-Gournay
  • J pour la partie Saint-Lazare-Gisors et Saint-Lazare – Mantes-la-Jolie via Conflans
  • N vers Mantes et Dreux
  • P pour ses branches vers La Ferté-Milon et Longueville-Provins
  • R dans son intégralité (Paris-Melun-Montereau)

Ce dédommagement sera versé, sans démarche spécifique de l’abonné, fin septembre ou début octobre, par le même canal que le dédommagement principal par SNCF.

 

Quelques chiffres

Le nombre d’abonnés dédommagés par le dédommagement principal est d’environ 815 000 pour un montant total d’environ 50 M EUR pour la SNCF

Le nombre d’abonnés bénéficiant du dédommagement complémentaire devrait être de l’ordre de 230 000 pour un montant total de 6 M EUR pour Ile-de-France Mobilités.

 

J’ai fait ma demande de dédommagement, mais je n’ai rien reçu !

Si votre demande est allée jusqu’à son terme, qu’elle ait été acceptée ou rejetée, vous avez dû recevoir un mail adressé par « SNCF Transilien » <nepasrepondre@mondedommagement.transilien.com> avec le titre « SUIVI DE VOTRE DEMANDE DE DÉDOMMAGEMENT »

Mais pour un certain nombre de demandeurs, la dernière étape, celle de la réception de l’indemnisation, n’a jamais eu lieu.

  • si vous étiez candidat à un remboursement par virement bancaire (abonnement payé par prélèvement mensuel), jetez un coup d’oeil à vos derniers relevés bancaires et vérifiez que vous ne trouvez pas trace d’un virement sur votre compte d’un montant, peut-être de 75,20 EUR, peut-être inférieur en fonction de votre abonnement. Si l’origine est mentionnée, elle peut être quelque chose comme Agence Navigo ou Comutitres
  • si vous étiez candidat à un remboursement par lettre-chèque, l’adresse postale utilisée est-elle la bonne ? Sauf si vous avez un abonnement Navigo découverte, vous pouvez vérifier vos coordonnées postales via le site http://www.navigo.fr/je-gere-ma-carte/. Créez votre espace personnel si ce n’est déjà fait, et retrouvez ensuite l’adresse dans le cartouche « Mes informations personnelles » de votre espace personnel.

 

Si malgré toutes ces informations, vous ne vous y retrouvez toujours pas, envoyez un mail à contact (at) horizonemployeur.fr avec les informations relatives à votre dossier et à votre abonnement, si possible le mail reçu après votre demande, et surtout le numéro de votre demande 2018_Z_001_…

J’essaierai dans la mesure de mes possibilités (nécessairement limitées) de vous apporter des élements de réponse, soit par mail, soit par ajout sur cette page.

horizonemployeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.